Accueil > Tutoriels > Tutoriel – Créer son NAS soit même pour son domicile

Tutoriel – Créer son NAS soit même pour son domicile

Hello tout le monde !

On se retrouve aujourd’hui pour un nouveau tutoriel, et j’espère qu’il vous sera utile 🙂 Je vais vous expliquer à l’aide de cet article et via des étapes le plus compréhensibles possible comment créer un NAS soit même pour son domicile. Avant de rentrer dans la partie « technique » avec un tas mots étrangers qui sont peut-être un véritable charabia pour certaines personnes, il serait préférable de présenter le NAS et pourquoi utilisé un NAS à son domicile.

Qu’est-ce qu’un NAS ?

Un NAS (Network Attached Storage), est un serveur de stockage en réseau, ce n’est ni plus ni moins, une machine regroupant des disques durs. Elle va vous permettre de regrouper tous vos fichiers sur une même machine et de pouvoir accéder à ces fichiers depuis n’importe quel ordinateur se situant sur le même réseau. Pour faire simple, plus besoin de sortir sa clé USB, de copier le fichier et de coller ce fichier sur l’ordinateur du copain, de la maman ou de la grande sœur. 😉  Ce n’est pas tout, comme vous le savez de nos jours la majorité de nos appareils peuvent être connectés à un réseau via le Wifi ou câble Ethernet et c’est le cas des télévisions. Grâce au NAS, vous aurez la possibilité de lire votre film précédemment téléchargé directement sur votre TV ! (Protocole DLNA)

Pourquoi vouloir créer soit même son NAS ?

  • Découvrir le monde du NAS
  • Recycler un ancien poste informatique (attention, pas trop vieux pour un minimum de rapidité et fluidité…)
  • Vouloir centraliser ses fichiers à bas prix
  • Économiser de l’argent en évitant d’acheter un NAS (Entre 1000€ et 2000€ pour une machine correcte…)

Quels sont les prérequis pour faire son NAS ?

  • Possédez une box (Livebox, FreeBox, etc) ou un élément permettant de communiquer entre les différents appareils
  • Possédez un câble Ethernet pour connecter son futur NAS
  • Possédez une clé USB
  • Possédez une machine stable ayant 2 disques durs minimum (un pour le système et un pour les données). L’idéal serait d’avoir 3 disques durs (un pour le système, le second pour les données et le troisième pour les sauvegardes)

Il serait temps d’attaquer non ?

Préparation d’XPEnology
Durant les étapes qui suivent, je vais vous expliquer comment installer le système d’exploitation pour le futur NAS. Je vais donc m’occuper de la partie software, c’est à dire logiciel.
  1. Notre futur NAS va fonctionné grâce à l‘OS DSM de Synology. Il faut savoir que cet OS peut être installé uniquement sur les NAS de Synology, mais il existe une astuce pour tromper l’OS et donc de pouvoir l’installer sur notre machine. Cet outil se nomme XPEnology, il va nous permettre de tromper DSM en faisant passer notre machine standard en un modèle DS3612xs de Synology.

    Télécharger

  2. Pour utiliser XPEnology, nous devons créer une clé USB bootable. Pour cela, nous allons utiliser l’outil Win32DiskManager.

    Télécharger

  3. Maintenant que nous possédons l’ensemble des fichiers nécessaires, nous allons créer notre clé USB bootable. Pour cela, il suffit d’exécuter Win32DiskManager sur votre ordinateur afin de sélectionner le fichier « synoboot-trantor-4.3-3810-v1.0.img » présent dans le fichier d’XPEnology. Une fois ceci fait, il vous reste simplement à choisir la lettre attribuée à votre clé USB facilement identifiable depuis le poste de travail sous Windows. Tous est vérifié ? Il vous reste simplement à cliquer sur « Write »  afin de copier XPEnology sur votre clé USB. Ce processus dur très peu de temps.Création clé USB bootable XPEnology
  4. Votre clé USB bootable est désormais opérationnelle, vous devez alors l’insérer dans votre machine qui va servir de NAS pour pouvoir, par la suite rendre visible notre machine par l’outil d’installation de DSM, dans notre cas, DSM 4.3. Avant de démarrer votre machine, vérifiez que cette dernière est branchée à votre réseau local !
    Menu de démarrage

    Menu de démarrage

    Il se peut que votre ordinateur ne démarrage pas automatiquement sur la clé USB. Pour cela, il suffit d’afficher le menu de démarrage afin de choisir le périphérique sur lequel l’ordinateur doit démarrer, dans notre cas une clé USB.

    Si le démarrage fonctionne ainsi que votre clé USB, vous devriez apercevoir le menu « GNU GRUB » affichant notre fameux DSM 4.3.

    DSM 4.3 GRUB

    DSM 4.3 GRUB

    Bravo ! Votre machine est maintenant prête à accueillir DSM 4.3 ! 
Installation de DSM 4.3

Votre machine, qui va devenir après plusieurs clics de souris votre NAS est prête à installer DSM. Vous allez voir, cette installation est très simple à effectuer ! Si XPEnology et si votre machine sont correctement connectés à votre réseau, en accédant à l’adresse http://find.synology.com/ depuis un ordinateur présent dans votre réseau, vous devriez voir apparaître votre DiskStation comme ci-dessous :

Find Synology
Si ce n’est pas le cas, pas de panique, il arrive par moment que l’outil en ligne soit capricieux ! C’est pour cela que nous allons utiliser l’outil Synology Assistant que vous devez installer sur votre ordinateur (Windows).

Télécharger Synology Assistant

  1. Ouvrez Synology Assistant. Si tout est opérationnel, vous devriez voir apparaître votre DiskStation dans la liste affichant les serveurs Synology :Choix du NAS - Diskstation
  2. Après avoir effectué un clic droit sur la machine en question pour ensuite choisir l’option « Installer », une fenêtre d’installation s’ouvre et vous demande de choisir le fichier d’installation de DSM. Ce fichier(XPEnology_trantor_v1.0_DSM_DS3612xs_3810.pat) se trouve dans le dossier d’XPEnology.Choix fichier pat - Installation DSM
  3. L’étape suivante nous demande de choisir un mot de passe pour le compte « admin » de votre NAS ainsi que son nom.Choix mot de passe & nom - Installation DSM
    Cette étape est plus ou moins importante. En effet, l’assistant d’installation nous demande la configuration réseau que nous voulons appliquer à notre NAS. Par défaut, la configuration automatique du réseau est sélectionnée. Cela veut dire que l’adresse de votre NAS va être attribuée automatiquement par votre box (Livebox, FreeBox, etc…) grâce au protocole DHCP. Personnellement je vous déconseille cette configuration ! En effet, notre NAS va recevoir des connexions clientes, il va donc se comporter comme un serveur et comme on le sait (et si vous ne le saviez pas, maintenant vous le savez), on n’attribue jamais une adresse IP automatique à un serveur. C’est pour cela que nous allons choisir la configuration manuelle.Configuration réseau - Installation DiskStation
    • Adresse IP : 192.168.1.254 En réseau, on attribue soit des adresses de début ou alors de fin pour un serveur. Pour ce tutoriel, j’ai choisi une adresse de fin.
    • Masque de sous-réseau : 255.255.255.0 Par défaut, il s’affiche automatiquement. Il est déconseillé de le changer pour ne pas engendrer de problème.
    • Passerelle par défaut : 192.168.1.1 Par défaut, il s’affiche automatiquement. Il est déconseillé de le changer pour ne pas engendrer de problème.
    • Serveur DNS : 192.168.1.1 Par défaut, il s’affiche automatiquement. Il est déconseillé de le changer pour ne pas engendrer de problème.
  4. Génial, à cette étape il ne nous reste plus rien à faire ! Ah si… patienter pendant la préparation de notre NAS. 🙂Préparation du NAS - Installation DiskStation
    Bravo ! Votre NAS est désormais opérationnel ! Vous accédez à votre NAS via l’adresse http://IPDUNAS:5000/ Si vous avez utilisé la même adresse IP présente dans le tutoriel, saisissez http://192.168.1.254:5000 dans votre navigateur internet.
Pour aller plus loin avec votre NAS
Maintenant que votre NAS est opérationnel, il serait préférable d’exploiter ses compétences à part entière non ? Je vais donc dans cette partie vous expliquez comment on peut protégé son NAS, créer des groupes d’utilisateurs avec des droits différents, créer des utilisateurs et les associés à des groupes d’utilisateurs, comment peut partager nos vidéos / films / musiques pour pouvoir les lires sur votre télévision, PS3 etc.
Pour ce tutoriel, je n’ai pas voulu formater mes disques présents dans mon NAS personnel et opérationnel. C’est pour cela que j’ai utilisé une clé USB comme élément de stockage. Je vous rassure, cela ne change rien !
  1. Avant d’accéder à l’ensemble des paramètres, fichiers et tout les bidules présents sur votre NAS, il faut que vous connectiez en tant qu’administrateur. Pour cela, il vous suffit de taper l’utilisateur « admin » avec le mot de passe que vous avez associé lors de la configuration de DSM. Je vous rappelle que pour accéder à cette interface, il suffit d’utiliser votre navigateur internet et de saisir dans le champ d’adresse http://IPDUNAS:5000/. Si tout se passe correctement, une interface comme ci-dessous apparaît :NAS Installé Connexion
  2. Une fois connecté et si tous est fonctionnel, vous arrivez sur une interface très intuitive (point fort de DSM) qui vous affiche plusieurs fenêtres. Vous pouvez voir que sur la droite, cette partie présente le fonctionnement de votre NAS. On y retrouve plusieurs éléments comme la « santé du système », le « moniteur de ressources », les « journaux récents », et enfin, les « connexions actuelles ».NAS_Installé_Opérationnel
  3. Sur votre NAS il est possible d’installer des paquets. Ces paquets ne rajoutent ni plus ni moins des fonctions. Dans notre cas, je vous conseille d’ajouter le paquet « Antivirus Essential » qui va vous permettre de sécuriser votre NAS, mais également le paquet « Serveur multimédia » qui va vous permettre de partager vos contenus audio et vidéo afin de pouvoir les lires depuis un appareil présent dans votre réseau, comme une PS3 ou encore une télévision (protocole DLNA). Les paquets disponibles sont présents dans le « centre de paquets« , un raccourci est présent sur le bureau de votre DSM.

    Paquet à installer : Antivirus Essential

    Paquet : Antivirus Essential

    Paquet : Serveur Multimédia

    Paquet : Serveur Multimédia

     

  4. Passons maintenant à la création des utilisateurs. Pour cela, l’interface et le fonctionnement très intuitive de DSM est au rendez-vous. Tout ce passe dans le panneau de configuration puis dans le menu « Utilisateurs« . Il vous suffit de saisir les paramètres et informations voulues à l’utilisateur qui va être créé.
    Création d'un utilisateur

    Création d’un utilisateur

    À l’étape suivante, on nous demande quels droits nous voulons appliquer à notre utilisateur. Dans mon cas, j’ai utilisé une clé USB comme support de stockage, alors je vais indiquer à l’utilisateur qu’il peut lire et écrire sur cette clé USB (usbshare2).

    Droits clé USB - Utilisateur

    Droits clé USB – Utilisateur

     

Accéder aux fichiers sans se connecter à l’interface de votre NAS

Vous n’avez pas envie de vous connecter à chaque fois sur votre NAS depuis votre navigateur pour récupérer des fichiers, lire des vidéos et écouter des musiques ? Je vous rassure, c’est possible et je vais vous expliquez comment procède t’on.

  1. En accédant depuis l’explorateur Windows à l’ensemble des machines présentes sur votre réseau, vous devriez voir apparaître votre NAS dans la liste de vos ordinateurs connectés comme ci-dessous :

    Connexion aux NAS Windows
    Si votre NAS n’apparaît pas, pas de panique, il existe une petite astuce. En effectuant le raccourci Windows + R sur votre clavier, vous allez pouvoir accéder à votre NAS en tapant l’IP de ce dernier dans la fenêtre « Exécuter » qui s’ouvre comme ci-dessous :

    Connexion Windows NAS IP

  2. Votre NAS demande à votre Windows de vous identifier pour pouvoir accéder aux fichiers. Pour cela, connectez avec l’utilisateur que vous avez créé depuis l’interface de gestion de votre NAS. Dans mon, je vais me connecter avec l’utilisateur « test_tuto » afin de vérifier si tout fonctionne :Connexion Users NAS Windows
    Si la connexion a été autorisée, vous devriez voir apparaître des dossiers partagés sur lesquelles on retrouve les données présentes. Sur la capture d’écran ci-dessous, on aperçoit qu’on retrouve le même contenu que sur l’interface du NAS :Lecteur_Réseau_USB
    Bravo ! Vous pouvez accéder à vos fichiers depuis une autre machine de votre réseau ! Pour plus de simplicité, je vous conseille de créer un lecteur réseau depuis le poste de travail de votre ordinateur afin d’accéder encore plus rapidement aux fichiers de votre NAS.
Lecture des fichiers vidéos à distance

Vous souhaitez lire vos films téléchargés directement depuis votre télévision, PS3, et tout autre appareil compatibles avec le protocole DLNA ? C’est possible !

Cette étape fonctionnera seulement si vous avez installer le paquet « Serveur multimédia ».
  1. Vérifiez que l’appareil en question est connecté à votre réseau. Si tout est opérationnel, il vous suffit d’explorer les menus de votre télévision afin de trouver votre NAS pour pouvoir lire votre film.
  2. Pour ma part, j’ai utilisé ma PS3 afin de vérifier le bon fonctionnement du protocole DLNA et visiblement, tout fonctionne puisque j’ai accès à mon NAS et à mes vidéos :NAS_PS3

Ce tutoriel est désormais fini, j’espère qu’il vous aura plus et qu’il vous sera utile ! Vous avez une question, un problème, ou vous souhaitez des conseils, n’hésitez pas ! Les commentaires sont faits pour ça, je serais ravi de vous répondre ! 😉

Avant de se quitter, je vous ai préparé une petite galerie de photo et de captures d’écrans 🙂

A propos de Jérémy.B

Jérémy.B
Possédant un peu de sang de geek, j'aime le monde High-Tech, partager mes connaissances et mon savoir-faire dans le domaine afin d'aider les gens. Je suis également développeur web avec une préférence pour les produits Apple.

67 commentaires

  1. Bien , je vois que mon commentaire est parti , pas de problème , de toute façon , j’ai réussi l’installation , par contre ,pour réussir , il faut juste télécharger le fameux fichier XPEnology_trantor_v1.0_DSM_DS3612xs_3810.pat

    Ce qui n’est pas précisé ????
    Le laisser sur votre bureau et l’insérer au moment venu (je croyais qu’il était dans l’image du fichier XPEnology.Donc du coup , je n’y arrivais pas .
    Donc le fameux fichier qui débloque tout sur cette page web 5 ieme lignes , à mettre à l’installation de DSM dernière option , fichier à insérer .
    http://www.stanzabike.net/images/xpenology/versions/4.3-3810/

    Pour moi ça roule , je le configure .J’espère vous avoir aidé, je pense que oui .
    Bonne journée .

  2. Bonjour,

    tout d’abord merci pour ce tuto bien fait.

    mon NAS est configuré, mais j’ai 4 soucis majeurs :

    1 – mon pc ne boot plus sur le BIOS, je pense qu’il est définitivement en mode NAS

    2 – je n’arrive pas à le mettre à jour

    3 – impossible d’installer les paquets, le « centre de paquets » est vide

    4 – au bout d’un certain temps, le NAS devient inaccessible et je suis obligé de le rebooter manuellement (mémoire saturée)

    merci d’avance

  3. le lien ne marche plus !

  4. Bonjour

    Je lance la clée, l’écran noir avec « DSM4.3…. » s’affiche mais quand il veut l’installer il bloque et affiche en permanence « synbios: buzzer stop button pressed » et ne poursuis donc plus l’installation… aidez moi svp :'(

  5. Bonjour,

    Très instructif! J’étais sur le point d’acheter un NAS tout monté, mais à la lecture de ce tuto, je pense le faire moi-même afin de réutiliser mon PC de bureau dont j’allais me débarrasser après l’achat du serveur.
    Par contre, ne faut-il pas une carte mère intégrant le Wake on lan ???
    Cordialement.

  6. Bonjour.
    Superbe tuto, je cherchais ce type de serveur depuis longtemps.

    Une fois réalisé, cela donne un serveur de compétition.
    Merci.

Poster un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Se connecter avec votre compte :

Nous avons détecté que vous faites usage d'un bloqueur de publicité :(

Sachez que notre seul revenu sont les publicités. Ces revenus servent à financer nos serveurs, organiser des concours, et bien plus.
Il serait appréciable d'ajouter ElectroGen.fr dans votre liste d'exception.